mercredi 20 décembre 2017

Petit ordinaire des jours



Il m'a mis la pression

*


C'est à trois minutes de chez moi. J’y passe de temps à autre.
J’arrête ma voiture après avoir juste passé le seuil de la grande porte d'entrée, et je coupe le moteur.

Ils sont quatre. Ils vivent sous les ponts.
Les mains dans le cambouis.
C'est pour cela qu’il vous tendent le poignet lorsque vous voulez  leur serrer la main. 
Pas tacher ! 
Et puis généralement, juste après, ils se frottent sous le nez avec l'avant-bras.


Un des gars, la quarantaine, lève la tête, avec un grand sourire. Et il a une belle tête, celle de ces gens qui sont toujours contents et aiment ce qu'ils font. 

Il s'approche de la portière :
— Ah mais je vous reconnais ! Comme d'habitude vous venez nous prendre notre air !
— Exactement que je lui réponds. Et j'annonce la pression de mes pneus.
— Oui, oui, je sais ! On en met plus à l'arrière, vu votre gros fauteuil avec sa grue ! Je me souviens de vous parce que vous venez régulièrement. Mais je comprends que vous pouvez pas vous débrouiller tout seul. Hein monsieur ?!
— Ah ! que je lui réponds, vous avez bonne mémoire !
—Vouais ! Ben c'est le métier !

Je l'observe depuis mon siège conducteur.
Il déroule son tuyau et fort heureusement n'en envisage pas l'usage détourné qui pourrait vous transformer en bonhomme Bibendum du Père Michelin ! Au contraire il dirige son manomètre vers la valve du pneu avant, côté conducteur. Accroupi, en en dévissant le bouchon il me dit :

— C’est combien déjà la pression ?

Comme quoi on ne vit pas encore dans un monde parfait…

Malgré son pré-Alzheimer, il a quand même eu son euro de gratification.
D’autant que je me suis dit : finalement, en vrai, chez Midas*, ils sont aussi sympas que dans leur pub…



* : (Hélas, je ne toucherai pas un kopek pour cette publicité gratuite…)




19 commentaires:

  1. Serviabilité et sympathie existent donc encore ! Moi qui désespérait, voici bien racontée l'occasion d'être un peu rassuré. En libre service en lisière des pompes à carburants des grandes surfaces commerciales, les appareils manquent souvent d'air par vandalisme !
    Bonne journée Alain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce garage du réseau Midas est situé en ville et non pas dans un bâtiment insipide de ces périphéries froides, dépersonnalisées et inhospitalières. Qui sait si cela ne crée pas une différence positive…

      J'ai cependant constaté que le gars avait touché ma voiture. Et, malheureusement, celle-ci ne s'est pas transformée en or… le choix de ce nom est donc usurpé…
      quand on sait que Midas, ce héros de la mythologie grecque, transformait tout ce qu'il touchait en or…
      à moins que la serviabilité et la sympathie vaillent tout l'or du monde…
      ;-)

      Supprimer
  2. Il t'a mis la pression, c'est beau dire, si ce n'est que dans les pneus !

    RépondreSupprimer
  3. Une pression sans faux col j'espère...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui :-)
      Ce n'était point un homme guindé !

      Supprimer
  4. Cool les gens de chez Midas !

    J'apprécie de pouvoir faire confiance aux mécanos. Dans le garage où je confie ma voiture, idem, le chef d'atelier tend son bras pour te serrer la main. Par contre je ne l'ai jamais vu se frotter le nez après :-)
    Et oui la serviabilité et la sympathie valent tout l'or du monde !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûrement que le chef d'atelier est en bonne santé !

      Supprimer
  5. "Le rire est à l'homme ce que la bière est à la pression" - Alphonse Allais.

    RépondreSupprimer
  6. Pour transformer un AlainX en bibendum, je me demande quand même où est la valve ?
    Ok, je sors... :-D
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. RRhhhooo !
      Dame Céleste ! I am choqué…
      ;-)

      Supprimer
  7. Respect et sens de l'égalité... Chouquette de chantilly: le soupçon d'humour :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben là ...J'ai pas tout compris !

      Supprimer
    2. Hum... Qu'est-ce que tu n'as pas compris? Mon sentiment sur ton récit d'un "ordinaire" plein d'humanité et de respect mutuel? Ou la chouquette de chantilly à propos de ton humour? C'est ma cerise sur le gâteau à moi, je raffole de la chantilly, alors que je ne suis pas très cerise confite ;-)

      Supprimer
  8. Une tranche de vie comme je les aime, pleine d'humanisme ... Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est que ce monsieur a réjoui ma journée ! Ça tient parfois ces petites choses toutes simples…

      Supprimer
  9. Eux t'auraient mis la pression, juste après que tu sois venu leur "pomper l'air".
    ok je m'em-presse de sortir!!!
    au passage je t'ai envoyé un MP, j'espère que tu l'as reçu?
    Belle fin d'année à toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens de vérifier… mais il s'était un peu perdu dans ma boîte mail, le pauvre… !
      Je te réponds très vite.

      Supprimer

Il y a un bug en ce moment sur Blogspot. Les commentaires mette quelques longues secondes avant d'être validés quand vous cliquez sur « publier »… soyez donc un peu patient !…
-----------
Si vous avez des difficultés à poster un commentaire ou si celui-ci n'apparaît pas, vous pouvez me l'adresser par mail (voir mon profil).
Merci.
Je le publierai en votre nom.